bouffe montréal

orgie signée érable.

avis: ne pas lire ce billet si 1. vous avez un creux, 2. vous raffolé de tout ce qui « découle » de l’arbre communément appelé l’érable, 3. vous êtes au régime.
je vous aurez prévenu.
tout a commencé avec un texto vendredi dernier. « chéri, j’ai envie que tu me sortes en fin de semaine, et je veux aller à la cabane à sucre, rien de moins. » le chéri en question se contente rarement du banal {et c’est entre-autre, pour cela que je suis en amour avec cet homme!}. il a donc fait un appel et nous avions une réservation à la cabane à sucre. facile vous me direz. et bien non, la cabane à sucre au pied de cochon, rien de moins. malgré le fait qu’il était impossible de réserver et qu’il faut le faire des mois à l’avance.
trois heures plus tard, je suis sortie de ladite cabane, la bedaine littéralement pleine, une agréable overdose de sucre d’érable et une fabuleuse expérience de bouffe du terroir.

 

ça a débuté durement mais joliment avec un martini à l’érable, servi avec un bonbon à l’érable {au lieu de l’olive}. côté bouffe, curieusement, nous avons été introduits au goût de l’érable. en entrée {le sucré avant le salé – un truc certainement emprunté des enfants}.
4
5
14
et nous y reviendrons, c’est promis.

florenceelyse

maman, parajuriste, accro des médias sociaux et youtubeuse.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *