le phénomène (à prononcer avec musique terrifiante)

mon fils a eu ses deux ans il y a exactement deux jours. ce fût aussi le jour où il a littéralement piqué sa crise. là, devant tout le monde à la garderie, 16h34 précisément, mardi dernier. comme quand Michael Jackson est décédé ou lorsque les tours se sont effondrées, je me souviens de l’heure, de l’endroit, du moment. it’s here. le bacon, littéralement, mais un bacon bruyant, strident, avec son trente livres qui secouait partout et qui lançait tout sur son passage. même le « HEY » saisissant n’a pas donné l’effet escompté.
et depuis, tout est non, non, non. c’est « terrible two« . et ça nous arrive maintenant, combiné à une campagne électorale colorée de négativisme, d’un printemps plate, maussade et froid, de sept pieds de neige qui jonchent à l’extérieure de notre fenêtre de salon, nos habits de neige d’esquimau encore à la fin mars, no wonder. moi aussi je feel freakin’ terrible two.
heureusement, j’ai un blogue pour me permettre de ventiler. et à force d’écrire sur cet épisode normal et qui sera anodin d’ici quelques mois (euh! combien d’années dont déjà avant que ça passe?), ça me permet de repenser à la « petite chaise » que nous avons instaurée à la maison. quand on n’est pas gentils on va sur la petite chaise. et je trouve ça drôle. et mon coeur s’attendrit, et j’ai envie de partir là, tout de suite pour lui acheter une mega barbe à papa ou un giga camion jaune. j’oublie. on fini toujours par oublier.
et c’est pour cela que j’avais oublié que le phénomène du terrible two existait.
IMG_1103
IMG_1112
youtube
facebook
INSTAGRAM
google+
pinterest
florence-elyse@gojistudios.com
RSS

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. valerie dit :

    🙂 Ils disent: terrible two, three and freaking four! Je suis en plein dedans avec un petit de 18 mois, un garçon de 3ans et demi et une grande soeur de 5 ans…Je pratique ma patience d'ange!!! 😉 Ton post m'a donné un beau sourire! En fait je découvre ton blog à l'instant (via un follow sur twitter) et je vais revenir faire des petits tours plus souvent! Je viens d'avoir un coup de coeur! Juste le nom: Une maman qui blogue, un garçon qui pète et des filles qui se maquillent, vraiment fantastique! ça donne envie de tout lire! Bon courage pour le "terrible two" !

  2. merveilleux! je suis toujours contente qu'on me laisse ce genre de commentaires. et je te souhaite bonne chance dans ton terrible two, et ton freaking four! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *