printemps, amène-toi!

les dernières semaines sont éprouvantes. trop froid. certaines ambitions amenées pas les exploits olympiques en ferons souhaiter quelques uns pour que cela dure encore mais le froid, vraiment? aujourd’hui c’est joyeusement ensoleillé alors on profite un peu de la vitamine soleil! et hier, au retour d’une petite escapade à Québec (encore!), un colis jaune soleil…

malgré mon disque dur qui surchauffe, je n’en ai jamais assez.

les photos abondent de mon téléphone et de mon appareil. je n’ose même pas compter le nombre de photos que j’ai pu prendre de bébé alex au cours des douze derniers mois car je serais déçue de ne pas en trouver assez. chaque moment est marquant. chaque petit moment banal, pour moi deviennent immensément importants….

photos d’automne, prise 2.

pas que cette fois j’ai eu plus de chance à le faire sourire dans les feuilles, j’ai affirmativement plus de plaisir que lui à poursuivre cette aliénation de maman photographe. ma démarche avec les chiens pour maquiller l’ampleur de sa joie, c’est presque ratée. mais cette fois au moins, il ne pleurait pas.    …

sa première dent.

c’était la fête. un vendredi matin, le soleil inondait la cuisine lorsque j’ai découvert sa première dent. mon bébé a une dent. big deal? oui, très big deal. j’en avais presque les larmes aux yeux. j’ai même fait une folle de moi en textait le fameux « urgent » à mon conjoint. qui est sorti de sa…

j’adore, mais lui, il déteste.

il se sentait comme ça, lui. assis par terre dans l’herbe et les feuilles. »maman va faire des photos » … « aaaaalex?« … « yooooohoooo… bébé? » … bah! y’a des jours où c’est pas une réussite sur toute la ligne mais j’aurai quand même essayé d’immortaliser son premier automne.      

en vedette chez nous.

il a volé la vedette de pratiquement toutes les prouesses avec son seul sourire et ses petits bruits qu’ils chantonnent partout dans la maison. et il est tendance car on le mangerait cru! dès qu’un de nous arrive, plus rien ne compte, c’est vers lui que l’on se précipite. pour le laisser s’agripper à nos…

il est ici!

notre beau bébé d’amour. enfin avec nous. après 32 heures de travail (dont je vous évite les douloureux détails), c’est avec un bonheur indescriptible que nous avons, nos filles, mon amoureux et moi, pleuré avec une joie immense, l’arrivée dans ce monde de notre bébé alexandre. né le 25 mars dernier, pesant un insoupçonné 10 lbs! depuis…