ça nous pogne par en d’dans.

je l’ai récemment mentionné dans un commentaire sur mon compte instagram, et je le redis sous la forme d’un billet.
j’étais là, par un matin grisâtre, à regarder mon fils dormir. c’est fou ce que les enfants nous font sentir si grands mais en même temps si petits comparé à l’immensité du sentiment que j’éprouve. un merveilleux cadeau de la vie. et je me disais à quel point il était précieux mon fils, et entouré d’amour. ce serait difficile de ne pas l’être avec trois grandes soeurs pour le chouchouter et deux parents qui ont pris la décision « d’en faire un autre » pour le plaisir de le gâter et de le rendre heureux. mais c’est chaque parent qui devrait se faire cette promesse un jour ou l’autre. d’aimer son enfant et de le protéger, de l’envahir de bonheur et de colorer sa vie.
et c’est un tout autre apprentissage, de garcon. il m’enseigne son affection pour les petites voitures et son ardeur pour les jeux de balles et de ballons.
et j’étais là, par ce beau matin grisâtre, le coeur rempli de gratitude pour sa beauté qui grandit chaque jour.

IMG_1333
:: ce sourire ::

 

 

 

:: je les aime tant… ::

 

youtube
facebook
INSTAGRAM
google+
pinterest
florence-elyse@gojistudios.com
RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *